Pour prendre RDV :
brunozanaopticiens.fr 
ou par mail à contact@brunozana.fr

230 rue de la Convention
75015 Paris

Du mardi au samedi
11-14h
15h-19h15

Tel : 01 56 56 50 11

22 février 2018

Bruno Zana, dites-nous tout !

Bruno Zana, dites-nous tout !

L’intervieweur masqué (L’IM) : Bonjour Bruno Zana, vous avez une mine splendide ! Lorsque l’on entre dans votre boutique, on sent que vous aimez les lignes design et épurées… Un rapport avec Eyevan, la marque dont vous souhaitez nous parler aujourd’hui ?

Bruno Zana : En fait, moi c’est Alan ! (sourire) J’ai en effet envie de vous présenter nos montures Eyevan, d’abord parce que c’est une marque japonaise luxueuse et hyper tendance. Elle est très réputée sur le marché de l’optique pour son design élégant et ses finitions irréprochables.

L’IM : Les ornements sur les branches sont d’une finesse incroyable… Il faut d’ailleurs regarder attentivement pour les découvrir. Vos clients y sont-ils sensibles ?

BZ Alan : Oui, indéniablement. Posséder une monture Eyevan, c’est comme avoir un bijou précieux dont on connaît l’histoire et les secrets de fabrication. Les matériaux utilisés sont remarquables : l’acétate possède un rendu magnifique et le titane, anallergique, est en outre très léger ce qui garantit aux lunettes un confort de port inégalé. Nos clients adorent.

L’IM : Le revers de la légèreté des montures Eyevan, voire leur gracilité, n’est-il pas leur fragilité ?

BZ Alan : Il est certain qu’une monture Eyevan n’est peut-être pas l’outil le plus adapté pour planter un clou. (sourire) Encore une fois, il s’agit d’un objet précieux, destiné aux amateurs de belles choses, qui savent ce qui se cache derrière la fabrication artisanale. Mais ne vous laissez pas tromper par la finesse de ces montures : bien que léger, le titane qui compose la plupart d’entre elles, est un matériau d’une grande robustesse. Les lunettes Eyevan, en titane ou en acétate, ne sont donc pas moins résistantes que les paires en acier…

L’IM : Finalement, peut-on aimer la mode et porter une monture Eyevan ?

BZ Alan : Oui, bien sûr. Mais au-delà de la mode, c’est le style que recherchent les inconditionnels du design japonais en général et d’Eyevan en particulier. Pour sa pureté et son minimalisme déclinés sur des formes rétro résolument intemporelles. Donc compatibles avec la mode.

L’IM : Merci Bruno Zana-Alan ! Et le mot de la fin ?

BZ Alan : Tout en finesse !